Les craintes des femmes russes et ukrainiennes mariées à des étrangers

0
1920

femmes russes et ukrainiennes quittent le pays

L’approche de rencontre femmes russes et ukrainiennes

De nos jours, de plus en plus d’hommes occidentaux s’enregistrent sur les sites de rencontre avec l’intention de faire des relations amoureuses avec de belles femmes russes et ukrainiennes. Pourtant, il y a souvent des malentendus que ces femmes sont faciles et simples à prendre. Des femmes qui souhaitent épouser un étranger peu importe le prix voulant juste immigrer dans un autre pays. Elles aiment vivre une vie insouciante pleine d’aisance, de luxe, de voyages exotiques et de glamour.

Le doute des femmes russes et ukrainiennes

En réalité, les femmes slaves qui sont en quête de l’amour à l’étranger ont aussi des doutes. On vous dévoile donc leurs craintes et leurs inquiétudes.

Les belles femmes russes et ukrainiennes qui désirent épouser un homme occidental pensent beaucoup avant de se décider de quitter leur pays. Pour certaines d’entre elles, cette décision est assez douloureuse.

La femme slave serait obligée de laisser sa famille, ses amis, son appartement et son travail. Elle doit préparer tous les documents, régler toutes les affaires. Si elle a un enfant non majeur, elle doit l’emmener avec elle. Ainsi, il faut préparer ses papiers, courir derrière la permission de son père, résoudre le problème de ses études etc…

Le risque de tout perdre !

La femme de l’Est risque gros quand elle déménage car elle devient dépendante de son homme. Elle arrive dans un pays inconnu où elle ne connaît personne sauf lui. La non maîtrise du français serait un obstacle pour elle. De plus, la femme russe ou ukrainienne doit s’adapter à la nouvelle vie, habitat et milieu social. Parfois elle ne peut pas exprimer facilement son opinion car elle a l’étiquette « Tu es en France grâce à ton mari ». Donc, comme vous voyez tous ces changements, c’est un grand stress pour les femmes russes et ukrainiennes.

La recherche de l’homme vierge, le vrai !

Maintenant c’est plus évident pourquoi les femmes russes et ukrainiennes recherchent avant tout un homme vierge respectueux, responsable, généreux et honnête. Le plus serait qu’il a des revenus stables, un logement et un cadre de vie agréable.

belle femme russe arrive en france

Après être venue dans votre pays, la femme de l’est doit aussi suivre des cours de langue. Elle pourra passer le permis de conduire car si elle ne le possède pas, elle sera toujours dépendante de vous. D’ailleurs, le permis est important quand vous habitez en banlieue ou même à la campagne. Il y a besoin d’emmener les enfants à l’école, faire des courses, etc.

La femme slave doit aussi aller aux cours et apprendre la langue pour avoir la possibilité de communiquer à l’aise avec son entourage. Il lui faut aussi faire connaissance avec votre famille et vos amis, participer aux activités communes.

Penser à une activité professionnelle

Si la femme slave avait un poste de travail dans son pays, elle va probablement s’ennuyer après quelques mois passés en France. Donc c’est logique qu’un jour ou un autre, elle voudra trouver un travail ou bien aller faire des études pour recevoir un diplôme reconnu au niveau national.

Bien sûr, la femme slave craint si elle s’acquittera de toutes ces tâches et responsabilités, mais quand même elle est forte, déterminée et prête aux changements pour l’homme qu’elle aime.

belle femme slave en france

Pour conclure, il ne faut pas oublier que pour garder l’amour, l’harmonie et le bonheur dans la famille, il vous faut faire des efforts et concessions constamment. Donc, ayez de la patience et apportez votre soutien infaillible à elle dans toutes ces démarches.